Les Guerriers des Faux

Forum du club de Lapoutroie
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 samedi 27 février, cavalcade d'Orbey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naya
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 29
Localisation : Dans les montagnes
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Sam 6 Fév - 13:56

On nous demande si on peut faire une petite animation d'une 15ene de minute sur la scene du cercle. Si y'en a qui ont des idées on est preneur XD

_________________


Une âme guerrière est maîtresse du corps qu'elle anime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laureleenGDF.skyrock.com
Estarh
Noble chevalier
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 29
Localisation : Lapoutroie
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Dim 14 Fév - 15:12

Donc pour cette animation nous devons déjà définir les options.

Tout d'abord nous avons la possibilité de le faire à l'extérieur sur le parking en terre (faudra voir les conditions météo) ou à l'intérieur de la salle des fêtes.

Après on a la possibilité d'utiliser le cheval à l'extérieur (au pas bien sur puisque je pense qu'il y aura encore de la neige.)

Enfin nous devons tenir 15 min.

Alors je propose plusieurs petits contes animés. J'ai déjà pensé à la ballade des Elfes, LECONTE de Lisle.

Citation :
Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

Du sentier des bois aux daims familier,
Sur un noir cheval, sort un chevalier.
Son éperon d'or brille en la nuit brune ;
Et, quand il traverse un ravon de lune,
On voit resplendir, d'un reflet changeant,
Sur sa chevelure un casque d'argent.

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

Ils l'entourent tous d'un essaim léger
Qui dans l'air muet semble voltiger.
- Hardi chevalier, par la nuit sereine,
Où vas-tu si tard ? dit la jeune Reine.
De mauvais esprits hantent les forêts
Viens danser plutôt sur les gazons frais.

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

- Non ! ma fiancée aux yeux clairs et doux
M'attend, et demain nous serons époux.
Laissez-moi passer, Elfes des prairies,
Qui foulez en rond les mousses fleuries ;
Ne m'attardez pas loin de mon amour,
Car voici déjà les lueurs du jour.

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

- Reste, chevalier. Je te donnerai
L'opale magique et l'anneau doré,
Et, ce qui vaut mieux que gloire et fortune,
Ma robe filée au clair de la lune.
- Non ! dit-il. - Va donc ! - Et de son doigt blanc
Elle touche au coeur le guerrier tremblant.

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

Et sous l'éperon le noir cheval part.
Il court, il bondit et va sans retard ;
Mais le chevalier frissonne et se penche ;
Il voit sur la route une forme blanche
Qui marche sans bruit et lui tend les bras :
- Elfe, esprit, démon, ne m'arrête pas !

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

Ne m'arrête pas, fantôme odieux !
Je vais épouser ma belle aux doux yeux.
- Ô mon cher époux, la tombe éternelle
Sera notre lit de noce, dit-elle.
Je suis morte ! - Et lui, la voyant ainsi,
D'angoisse et d'amour tombe mort aussi.

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

Un narrateur plus les personnages.


On propose de se retrouver dimanche prochain, le 21 février, puisqu'il nous faudra répéter au moins une fois.


Pour l'instant les présent le 27 sont:
-Naya
-Celendil
-Kalendas
-Estarh
-Gromy


D'autres?

_________________
Certains vous questionneront sur votre droit à exterminer des centainnes d'individus, ce qui comprennent réalisent que vous n'avez pas le droit de les laisser vivre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerriersdesfaux.goodforum.net
Celendil
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 29
Localisation : Tyrsis
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Dim 14 Fév - 16:17

alors, j'ai tenté d'imaginer une belle anim équestre mais Naya a refroidi mes ardeurs. Au vue de la date la météo risque de ne pas être avec nous. De plus Nous ne pourrions pas nous entrainer correctement avant. J'abandonne l'idée d'un conte "joute" avec GRAND regret... (Surtout que le parking de terre sera t'il dépourvu de voiture?)

J'aime bien le conte de Lisle mais il est un peu sopo pour moi... maintenant j'ai plus 8ans donc je ne peut pas me mettre à la place des gosses. Je me rappel par contre l'avoir entendu il y a quelques années et le refrain m'avais rendu dingue.

Cela dit, je recherche dans mon cerveau quelques idées...

- Histoire du Page et du Seigneur.
Conte sur un fond de Duel comique entre un Seigneur sure de lui et un gaffeur mal fagoté et incroyablement maladroit. Mais avec une chance démesurée qui lui permettra de battre le seigneur par des gaffes.

- Pique-Lune le maraud.
Conte comique d'un jeune vagabond qui (à l'image de Fanfan ou Aladin) ridiculise les troupes du Guet. L'idée: Les soldats du Guet ont rattrapé la futur princesse. Elle est promise au seigneur. Les gardes la traînent et elle se débat. Arrive alors un jeune vagabond sans le sou hormis de belles bottes et une épée. Il vole la bourse d'un garde au passage. Il revient avec une pomme qu'il offre à la princesse. (La princesse peut être attaché à une rambarde ou à un "boulet") Le garde l'interrompt et lui dit qu'il doit payer s'il veut parler ou donner une pomme à la princesse. Pique-Lune donne quelques écus au garde qui est fière de lui. Mais il remarque alors le manque de bourse à sa ceinture en voulant les y ranger. Pique-lune éclate de rire et lui rend la bourse en le narguant. La mêlée commence. Passe d'arme rigolotes et coup de plat sur les fesses, les gardes se font mal menés. Au bout d'un moment ils l'attrapent. Mais c'est sans remarquer qu'il a volé la clé des menottes pour la princesse et lui même. Les gardes se postent vers le public et les captifs derrières eux. Pique-lune fait fuir la princesse et lorsque les gardes remarquent la captive qui s'enfuie il remarque que Pique-Lune est juste à côté d'eux. Il les cognent comme des cloches et s'enfui avec la princesse!

heu voilà pour l'instant.

PS: LE 21 je suis pas là. Je rentre... quand je pourrais.

_________________
Je suis le fléau des impurs.

Où que j'aille les ténèbres reculent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estarh
Noble chevalier
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 29
Localisation : Lapoutroie
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Dim 14 Fév - 16:21

Est-ce qu'on sera assez pour Pique lune?

D'autres participants ou idées?

La semaine prochaine je suis en colo. Joignable par sms ou par tel après 21h30

_________________
Certains vous questionneront sur votre droit à exterminer des centainnes d'individus, ce qui comprennent réalisent que vous n'avez pas le droit de les laisser vivre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerriersdesfaux.goodforum.net
Celendil
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 29
Localisation : Tyrsis
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Dim 14 Fév - 16:40

Bah, Princesse, 2 Gardes et Pique-lune. (C'est suffisant. Si y a des gens en plus alors ça fera des gardes en plus. Ou autres)

_________________
Je suis le fléau des impurs.

Où que j'aille les ténèbres reculent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gromgalash
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Sur wow ou dans un pré sous les vosges
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Lun 15 Fév - 4:11

Je serais des vôtres, faudra juste me le rappeler mais je pourrais garder à vos côtés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.faude.Com
Naya
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 29
Localisation : Dans les montagnes
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Mar 16 Fév - 14:39

Donc pour le moment il y a:
-Naya
-Kalendas
-Estarh
-Gromy

C'est pas mal.

Par contre comme deja dit plus haut le 21, celendyl n'est pas la il rentre dans la nuit du 21-22 et moi c'est l'anniv a ma mere et y'a fete famille.

_________________


Une âme guerrière est maîtresse du corps qu'elle anime.


Dernière édition par Naya le Sam 27 Fév - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laureleenGDF.skyrock.com
Brangorn
Homme d'armes
Homme d'armes
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 29
Localisation : mittelwihr
Date d'inscription : 25/10/2009

Feuille de personnage
XP:
100/100  (100/100)
PV:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Mer 17 Fév - 13:07

désolé moi je ne serais pas dispo, le samedi c'est hard pour que me libere au taff désolé 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 29
Localisation : Dans les montagnes
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Jeu 25 Fév - 13:20

Coucou alors charles vient d'avoir son planning, il boss de 10h a 19h samedi donc du coup il sera pas la. Je vais poster un ou deux contes cette aprem pou rcompleter celui des elfes

_________________


Une âme guerrière est maîtresse du corps qu'elle anime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laureleenGDF.skyrock.com
Naya
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 29
Localisation : Dans les montagnes
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Jeu 25 Fév - 21:49

Alors pour les contes j'ai trouver celui la, bon y'aurai pas de dialogue entre perso ca serait le conteur qui dirait tout mais je trouve lhistoire joli. Si ca vous plait pas j'en ai d'autre


Par un bel après midi d’été un petit lutin malin se baladait tout près d’une forêt enchantée. Il souriait à la vie en écoutant les oiseaux chantés, lorsqu’il entendit un gémissement. C’était Félicia, une petite fée, qui pleurait à chaudes larmes. Il s’approcha :
- « Mais pourquoi pleures-tu petite fée ? », demanda-t-il.
- « Je suis désespérée, j’ai perdue tous mes pouvoirs magiques », dit la Félicia en sanglotant.
- « Comment est-ce arrivé ? »
- « Je n’en sais rien, en fait, ce matin un Troll m’a demandé d’exhausser l’un de ses vœux et je n’ai pas pu le réaliser ».
- « Et quel était ce vœu ? », dit le lutin.
- Il voulait devenir le Troll le plus puissant et le plus riche de la montagne noire, et au moment d’exhausser son vœu rien ne s’est passé », dit la petite se mettant à pleurer de plus belle.
- « Ne t’inquiète pas petite Fée. Tu as de la chance, nous sommes à l’orée de la Forêt enchantée. On dit qu’une balade dans ces bois éclaire les esprits. Nous allons y entrer et essayer de trouver pourquoi tu as perdu tes pouvoirs. »
Félicia et le lutin malin entrèrent dans la forêt. Après quelques minutes de marches, ils furent interpellés par des craquements et une voix très grave.
- « Bonjour les amis », dit un grand chêne.
- « Bonjour Monsieur le chêne », répondirent-ils.
- « Que faites vous ici ? »
- « Je suis à la recherche de mes pouvoirs », dit timidement Félicia.
- « Pour trouver tes pouvoirs tu dois savoir d’où tu viens? » dit le grand chêne avant de redevenir un simple bout de bois.
Les deux amis restèrent un moment sans parler et puis le lutin malin demanda :
- « Eh bien Félicia ! Répond à la question. D’où viens-tu ? »
Félicia commença doucement :
- « Je viens des plaines dorées situées de l’autre côté de la montagne noire. Là d’où je viens les gens s’entraident, nous partageons nos biens, nous vivons en communauté. Mes parents sont des êtres formidables qui m’ont donné tout l’amour dont j’avais besoin. »
Ils marchaient en direction d’un lac où ils s’arrêtèrent pour continuer la conversation.
- « Tu as énormément de chance, Félicia d’avoir eu une vie si remplie d’amour », dit le lutin.
- « Oui tu as bien raison », dit une voix venue du fond du lac.
- « Mais qui est-ce? », s’étonna Félicia.
- « C’est moi la dame du Lac. »
Les deux amis se penchèrent au dessus de l’eau et virent un visage qui leur souriait.
- « Bonjour les amis, que faites-vous ici ? »
- « Je suis à la recherche de mes pouvoirs », répéta Félicia.
- « Pour trouver tes pouvoirs tu dois savoir qui tu es? » dit la voix du lac.
Félicia qui regardait toujours le fond du lac vit peu à peu le visage de la dame disparaître pour laisser place à sa propre image. Le lutin malin qui prenait plaisir à connaître sa jeune amie, lui demanda :
- « C’est vrai qui es-tu ? »
- « Je suis une fée qui en temps normal a des pouvoirs magiques. »
- « Oui mais encore, Félicia, qu’est ce qui te caractérise, quelles sont tes qualités et tes défauts », demanda le lutin.
- « Je suis prévenante, j’aime bien rendre service, aider les gens les rendre heureux. Je manque parfois de confiance en moi »
Ils arrivaient à la sortie du bois, Félicia découragée dit : « Nous voilà à la sortie du bois et je n’ai toujours pas retrouvés mes pouvoirs.
A ce moment le vent souffla :
- « Que cherches-tu ? Pour trouver la réponse écoute ton cœur. »
Le lutin malin, lui dit :
- « Répond à la question que te souffle le vent. »
- « Je chercher à retrouver mes pouvoirs. »
- « Mais pourquoi les cherches-tu ? », insista le lutin malin.
- « Pour pouvoir aider les gens … »
- « Eh bien voilà, jolie Félicia, je crois moi que tu n’as pas perdu tes pouvoirs qu’ils ont toujours été en toi ! »
- « Ah bon mais comment se fait-il, que je n’ai pas pu aider le troll alors ? »
- « N’as-tu pas compris chère fée, Ton don dois servir à aider les autres à leur apporter bonheur et amour. Le Troll n’avait tout simplement pas besoin de toute cette puissance et de tout cet argent. »
- « Je te remercie, mon cher lutin malin, sans toi, je n’aurais pas compris. Tu sais petit lutin, toi aussi tu as un don, tu m’as aidé à retrouver mes pouvoirs magiques.
Les nouveaux amis sortirent de la forêt main dans la main, ils savaient maintenant que l’essentiel était de croire en soi pour que tout deviennent possible.



Sinon un conteur peu raconter celui la:

CHRISTOU

Il était une fois.... un petit garçon qui s'appelait Christou.
Il avait tout juste 8 ans et aurait pu être très mignon s'il n'avait eu ce sacré défaut d'être très paresseux.
Il n'aidait jamais sa maman, ne rangeait pas les jouets qu'il répandait partout dans sa chambre.
Il ne voulait pas non plus travailler à l'école, l'école qu'il détestait par dessus tout. Bref, il ne voulait jamais rien faire. Sa maman et son papa se désespéraient d'avoir un petit garçon aussi peu courageux. Un petit garçon qui ne faisait rien de ses dix doigts.

Justement ses dix doigts, parlons-en !

Une nuit, alors que le petit Christou dormait, la fée bleue (tu sais, celle qui avait allongé le nez de Pinochio la petite marionnette qui avait menti), eh bien la fée bleue donc, était venue au chevet du garçonnet et avait levé par trois fois sa baguette magique d'où jaillissaient des étoiles multicolores. Et, en même temps qu'elle faisait tournoyer sa baguette, elle prononça quelques paroles incompréhensibles pour nous les humains. Des paroles de fée.

Le lendemain matin, quand le petit garçon se réveilla, il fut surpris de voir que les doigts de ses deux mains ouvertes restaient écartés.
Il avait beau tenter de les plier, de refermer ses mains, IMPOSSIBLE.......Rien à faire il n'y arrivait pas !

Sur que cette anomalie était inquiétante et le petit Christou se mit à pleurer très fort.

Pourtant, le plus dur restait à venir. Quand Christou se mit à table pour prendre son petit déjeuner, impossible pour lui de prendre sa tartine. Essaies donc de prendre quelque chose en tenant tes mains grandes ouvertes et les doigt bien écartés. Pas facile hein !

Eh bien c'était pareil pour Christou. S'il a pu avaler quelques bouchées au petit déjeuner, le midi et le soir, c'est parceque sa maman lui donnait à manger comme à un petit bébé. La honte !

Pas drôle tout ça !
Aujourd'hui il n'irait pas à l'école ! Forcément il serait bien incapable d'ouvrir un livre, prendre un cahier ou tenir un crayon. Ne pas aller à l'école l'aurait bien arrangé hier, mais là........ce n'était pas drôle, surtout qu'il ne pouvait même pas jouer à la maison car saisir un jouet lui était interdit.
Durant deux jours sa maman cru que ce qui arrivait à son petit garçon ne durerait pas, que ses mains finiraient par refonctionner comme avant. Mais rien ! Rien du tout ! Les doigts du petit garçon refusaient de se plier et demeuraient raides comme des bouts de bois.

On appela le docteur. Ce dernier, après une longue observation des mains du garçonnet, se déclara incompétent. Je ne puis guérir une telle maladie ! déclara t-il. La maladie des doigt écartés, vous pensez, personne ne connait !

Si le docteur lui même ne parvenait pas à guérir Christou, qui donc pourrait le faire ? Christou lui même ? Et pourquoi pas ?
Après quatre jours d'inquiétude et durant lesquels notre petit paresseux versa des torrents de larmes et trois longues nuits peuplées de vilains rêves, le garçon entre deux pleurs finit par dire à haute voix : "Si seulement je retrouvais l'usage de mes doigts,de mes mains, j'aiderais ma maman, mon papa ! Comme j'aimerai pouvoir à nouveau écrire, tenir un livre de classe et faire comme tous mes petits camarades ! Je pourrais même aider ma mamie à éplucher les haricots, elle qui a tant mal à ses pauvres mains. Je pourrais aussi aider papy à arroser le jardin en lui portant des arrosoirs d'eau".

Tout cela, et bien d'autres choses que l'on fait dans la vie courante, Christou souhaitait de tout son coeur pouvoir le faire ou le refaire un jour.

Il le souhaitait si fort que la fée bleue qui, comme toutes les fées, avait l'oreille fine, entendit les paroles du petit garçon. Et, ce soir là, elle revint visiter la chambre de Christou et brandit, une nouvelle fois, sa longue baguette magique.
Elle prononça encore quelques paroles incompréhensibles puis, après avoir déposé un bisou sur le front du petit garçon qui dormait, elle disparut d'un seul coup, comme par enchantement.

A son réveil, Christou constata avec bonheur qu'il pouvait fermer ses mains, remuer les doigts, les plier et les déplier à sa guise.
Maman ! Maman ! s'écria t-il. Je suis guéri, guéri !

La leçon donnée par la fée fut, sans nul doute, très profitable car, ce matin là, Christou avala à toute vitesse son petit déjeuner. Il n'avait qu'une hâte, aller à l'école et retrouver ses copains de classe.

Les jours suivants, comme il l'avait promis, il aida sa maman de son mieux, son papa, sa mamie et son papy.

Au départ, bein sur, c'était par peur de perdre à nouveau l'usage de ses mains mais, très vite, il compris combien il était agréable d'aider les autres, et que l'on avait plus grand plaisir à travailler qu'à ne rien faire.


Je ne me rappelle plus qui m'a raconté cette histoire......Peut-être est-elle issue de ma propre mémoire ? Peut-être aussi que j'étais un petit garçon comme Christou avant d'être "grand" et que moi aussi j'ai compris la leçon ?




Site de conte : http://contes.biz/index.php

_________________


Une âme guerrière est maîtresse du corps qu'elle anime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laureleenGDF.skyrock.com
Naya
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 29
Localisation : Dans les montagnes
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   Sam 27 Fév - 0:29

Donc il se passe quoi pour demain? qui sera la? Et quels sont les horaires???

Pour les anims, je pense que du coup faudra un conteur qui raconte ben des contes logiques mais lesquels apres... vu que personne ne post ici, je crois que ca sera surprise surprise demain.

_________________


Une âme guerrière est maîtresse du corps qu'elle anime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laureleenGDF.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: samedi 27 février, cavalcade d'Orbey   

Revenir en haut Aller en bas
 
samedi 27 février, cavalcade d'Orbey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Milonga Alas D' Tango - Bidart
» Le Président de la République François Hollande à Disneyland Paris (samedi 25 février 2017)
» Bons plans pour une visite le samedi 5 fevrier ?
» Cherche un detenteur de PA pour le samedi 5 fevrier
» Samedi 15 février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerriers des Faux :: Archives :: Archives 2010-
Sauter vers: